Derniers sujets
» Santa Cruz
Hier à 18:55 par Franck L

» 28 ou 29 octobre 2017 - randuro à Sospel
Sam 21 Oct - 20:01 par ronan

» 04 Novembre 2017: grosse sortie Adrets de l'esterel
Sam 21 Oct - 19:55 par pascal06

» Samedi 21/10
Sam 21 Oct - 11:38 par ricmo

» 1001 ENDURO TOUR 2017
Sam 21 Oct - 10:38 par jchardon

» XMB Challenge 2018
Ven 20 Oct - 14:33 par Mitch2

» 11ème rallye d'Hiver de Levens : dimanche 4 février 2018
Ven 20 Oct - 14:30 par Mitch2

» De Ginasservis à Gréoux
Mer 18 Oct - 22:07 par Franck L

» Pneus 27,5
Mer 18 Oct - 18:23 par FredoS

VTT06 sur Strava

Mets tes hauts

TransV 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TransV 2016

Message  JCGAZ le Mar 9 Aoû - 20:37

Pour ceux qui ont encore le courage de nous raconter... Embarassed
avatar
JCGAZ

Messages : 367
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : VILLENEUVE-LOUBET

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  pascal06 le Mar 9 Aoû - 22:25

C'est pas grave, on verra ça demain ;)
avatar
pascal06

Messages : 558
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 47
Localisation : Cannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  pascal06 le Mer 10 Aoû - 10:36

Salut à tous,

Mieux vaut tard que jamais alors voilà mon CR pour cette TV 2016 à rebondissements !

Tout commence jeudi avec le retrait de la plaque au siège d’UCC. Travaillant à quelques kms, Jean-Michel et moi avons prévu de nous y rendre ensemble, directement en vélo. Arrivés sur place, on retrouve mon frère Patrice puis rituel habituel : retrait du sac avec la plaque et le petit cadeau (un cache-cou), pointage du cadre, des jantes et la causette avec les potes axée principalement sur cette nouvelle formule en 2 jours Enduro Marathon + Marathon affraid.

Vendredi, dernier petit roulage d’1h histoire de débloquer les jambes avant ce gros we et préparation du matériel. Et la liste est longue surtout qu’il faut gérer les 2 jours et parer aux éventuels petits problèmes mécaniques qu’il faudra réparer le samedi soir.

Samedi, réveil matinal, Patrice passe me chercher puis direction la Prom. On trouve une place sur le bord de mer à 3 km du départ. Ca commence bien, la liaison en vélo sur la Prom est super agréable. La mer est magnifique et petit à petit on voit de plus en plus de vélos. Avec Patrice, on se dit que c’est quand même pas mal de rejoindre le départ d’une course dans ces conditions. On arrive déjà sur la ligne avec la banane.
Bonjour à tous les potes, quelques photos et très vite Michel, notre speaker préféré, nous appelle. La consigne est placée juste avant le sas de départ, c’est très pratique. On monte sur l’estrade de départ et on attend.

Départ par vague de 6. Je pars avec Théo B., Thierry L., un bordelais, un lyonnais et ?. Départ tranquille vers le Mont Macaron alors que certains nous doublent déjà à fond scratch. On traverse Nice puis on longe le Paillon par la piste cyclable. C’est bien surtout avec ces conditions météo idéales. Cette liaison vers la SP 1 se fait sur route et piste. Liaison roulante de 2h environ avec 800m de D+.

Départ de la SP 1. Le début rapide est très bien pour se mettre en jambe et en bras Twisted Evil puis cela devient un peu plus technique jusqu’à la route mais c’est un régal dans ce sous-bois. Un faux plat sur bitume à fond puis arrive la fameuse descente des dalles de Contes qu’heureusement j’avais reconnue avec Julien G.. Quelle descente ! Y a de tout, elle est exceptionnelle ! Arrivé aux dalles, un des meilleurs passages, un bénévole se met au milieu et m’indique de passer à gauche  . Je lui dis : « je connais ! », génial Razz il se pousse et passage sur la dalle. Que c’est bon ! Tout s’enchaîne super bien jusqu’à l’arrivée. Sylvie, la femme de Jean-Michel, le coffre ouvert avec un véritable festin, me demande si j’ai faim. Quelle question !

Le ventre plein, je repars vers le col de Porte. 2h40 de liaison sympa en partie sur sentiers, dont certains descendants, où on s’amuse. Encore 800 m de D+ pour arriver à 1000m d’altitude. L’air est plus frais et quelques nuages noirs sont visibles au loin. En attendant le départ, on enfile le coupe-vent et direction le coffre de Sylvie

Départ de la SP 2 que je connaissais aussi (merci Julien). Ça part fort aussi mais attention ça glisse autour des vallons. Ce sentier est rapide et joueur mais il y a de bons raidars et 250 m de D+. On coupe une route et puis on attaque la dernière partie. C’est du tout bon là aussi. On s’amuse, on s’amuse et voilà l’arrivée. Et les premières gouttes de pluie…

Je retrouve mon frère et Sylvie. On ne s’attarde pas car les gros nuages nous annoncent une liaison humide vers Roquebilière. Et c’est le cas, grosse pluie pour ces 45’ de liaison. On arrive au village. On nous donne notre classement qui détermine notre place de départ du lendemain mais qui compte aussi pour le scratch. J’ai la lettre B donc départ en deuxième vague. Je suis agréablement surpris de ce résultat sur un « enduro » alors que pour moi la course commence dimanche.
Je récupère mon sac à la consigne et je me change en grelottant. Très vite, Patrice et moi repérons un bus prêt à partir pour La Colmiane. On laisse nos vélos au camion et on prend place au chaud dans ce bus. Tant pis pour le repas offert à Roquebilière. Pour nous la priorité est de rejoindre La Colmiane. Et puis je n’ai pas trop faim  

Après St-Martin, c’est blanc sur les côtés de la route. De la neige ? Non, de la grêle. On arrive à La Colmiane vers 17h30. Les nuages se dégagent et on a quelques rayons de soleil. Tant mieux pour le retrait des plaques de la TV 50 et pour le briefing de G. Edwards mais dimanche le terrain sera humide. Les sommets sont blancs sur les hauteurs. Je pensais déjà à la descente du col d’Andrion humide Rolling Eyes.
Il fait frais à La Colmiane. On part se réchauffer au snack en face. Un excellent croque-monsieur et un jus de citrons pressés pour moi. J’aurais pas dû abuser de vitamine C. On rencontre Newpaul avec qui on discute un bon moment de notre journée et du lendemain sans oublier de parler un peu matos Very Happy.
Après cet agréable moment, on descend à l’hôtel à Valdeblore, 3 km plus bas. Petite révision rapide de nos deux bikes, la douche, le bon repas sportif en compagnie de Pierre J.(bourriquet) et on se couche. D’habitude, j’arrive à dormir les veilles de course mais là pas moyen de fermer l’œil. Certainement ce jus de citrons. Quelle erreur ! L’envie d’un jus de fruit a pris le dessus sur la raison. Je m’en voulais Embarassed.

Idea Samedi : 68 km, 5h30 de roulage, D+ : 2300, D- : 1750.

Dimanche, on se lève à 5h. Il fait beau et la température est plutôt correcte. Très bon petit déj puis ça défile très vite jusqu’au moment de partir rejoindre le départ. On récupère nos vélos, contrôle des pressions et puis on monte. Heureusement, sans nos gros sacs à dos d’une dizaine de kilos que nous avons déjà laissés à la consigne car UCC et tout son staff dormaient dans le même hôtel que nous. Cette petite montée est très bien pour le réveil musculaire vu qu’on est tout de suite dans le raide après le départ. Les jambes ont l’air de bien répondre, on verra.

On est sur la pré-grille entre potes. La belle petite photo avec chevelu, on discute, on regarde le magnifique paysage mais il faut aussi écouter le speaker. Voilà mon tour de monter les escaliers et d’aller me placer. Bien placé, juste derrière les tops queen.
10’, 5’, 1’, 30", 15" et c’est parti. Comme d’habitude, ça part à fond. On entend des chutes, des énervements et on arrive sur la piste où tout le monde se calme. Tout va bien, je me trouve dans un bon groupe avec des locaux. Le berger me pointe 48ème. On roule bien jusqu’au sous-bois avant le col d’Andrion. Et là, pshii, pshii, pshii à l’av. Je continue à rouler un peu en espérant que le préventif rebouche. Cela me semble rebouché, je m’arrête, regonfle et repars. Rien à faire, il faut que je mette une chambre. En tout, j’ai perdu 14 minutes et beaucoup de places car les écarts sont faibles à ce stade de la course. Bon c’est pas grave la course est encore longue.

La descente d’Andrion est bien entendue humide mais finalement ça passe bien, très bien même. C’est marrant de sentir l’ar qui part dans tous les sens sur ces pierres et racines humides. Faut juste faire gaffe où on met la roue av.
Portage du Brec, petit coup d'oeil à la beauté du panorama et on bascule sur la descente. Le moral est bon, la crevaison oubliée, je lâche de plus en plus les freins. Je passe même pour la première fois la grosse marche d'en haut, content de moi, je fonce. Dans une épingle, arrêté sur le côté, je vois Dola. Je le regarde au lieu de regarder la sortie de l’épingle et boum. Je prends une pierre et chute bête à 5 km/h. Rien de grave, enfin je croyais. On arrive à la marche d’Utelle qu’on ne prend pas. On plonge à gauche dans des restanques jusqu’à un chemin où il faut relancer sur le 42 dents. Crac, la chaîne dans les rayons. Je m’arrête, débloque la chaîne qui était bien coincée, essaie de repartir mais recrac. Je fini par pousser le vélo en courant jusqu’à Utelle.

Au ravitaillement, il y avait Fabrice A. et Thierry (Sordello) qui me proposent leur aide. Fabrice contrôle mon pneu av. J’avais 1 bar et il n’avait pas complètement claqué. Quelle chance d’avoir passé Andrion et le Brec comme ça ! On regarde mon dérailleur mais on ne voit rien d’anormal. Je repars, ça rebloque. Je comprends que c’est la patte qui est tordue. J’en ai une autre mais je voulais perdre le moins de temps possible alors je m’arrête encore quelques fois pour la tordre jusqu’à enfin retrouver mes 11 vitesses.

Voilà le portage de la Madone et la chaleur. Il commence à faire chaud. Je me dis que si je commence à penser à la chaleur c’est que le moral n’y est plus trop avec ces problèmes qui s’accumulent. Un bon coup de pied au cul et j’essaie de chasser ces mauvaises pensées. J’aborde la descente, plutôt le portage en descente. Je ne connaissais pas ce tronçon. Vu la difficulté, hors de question de tenter de passer à 0 aujourd’hui même si certains y arrivent Shocked. Ensuite, arrive un sentier roulant à flanc de colline. Ça va vite. Sans comprendre ce qu’il m’arrive, je me retrouve projeté dans un pierrier plusieurs mètres plus bas. J’ai dû accrocher une pierre et le cintre a tourné Evil or Very Mad. Chute con encore mais grosse chute cette fois-ci. Je me relève après quelques secondes la tête dans les étoiles. J’ai très mal au genou et à l’épaule mais je repars. A partir de maintenant, mon but est de rallier l’arrivée. J’oublie le scratch et mon rêve de podium dans ma catégorie Sad.

Je continue vers Pont de Cros. Le sentier est top mais je me fais encore une ou deux glissades car je n’y suis plu. La chaleur est présente et il faut attaquer le portage. J’avance comme je peux. On retrouve ceux de la TV 50. Ça fait du bien au moins on n’est pas seul dans notre effort. Je vois le terrain de trial, c’est bon une petite bosse et on arrive à Levens. Et non, il faut continuer le portage et griller jusqu’au canal. C’est comme ça, c’est la Trans.

Après le ravito de Levens, direction le Mont Cima. Reportage en plein cagnard qui nous suivra jusqu’à l’arrivée désormais. Finalement le moral revient car je me dis : Cima = Aspremont = arrivée pas loin :lol:. Au ravito d’Aspremont, je rencontre Cyril. On repart ensemble. On est sur le GR du Chauve toujours aussi agressif pour les pneus. J’essaie de passer le plus propre possible mais je tremble à chaque bruit suspect des pneus. Je pense à ma chambre à l’av qui a tenu jusque-là. On arrive au pied de la descente du gaz qu'on ne prend plus pour remonter vers la Jungle mais sans y entrer. Où va-t-on ? Ben dans une partie vraiment très raide en D- au milieu des restanques, fraichement dégagées pour l’occasion. Je plains ceux qui ont eu des crampes ici. Derniers hectomètres et c’est l’arrivée cheers. Quel bonheur de voir cette ligne ! Bien sûr, l’idée d’abandonner m’a plusieurs fois traversé l’esprit mais ce n’est pas dans mes habitudes surtout que je sentais que je n’avais rien de cassé.

Je retrouve Patrice. On est tous les deux assis sur un banc, je récupère. On se raconte nos journées. Tout d’un coup, il me dit : « j’ai entendu ton nom au micro ! ». Ah bon ? J’ai dû gagner à une tombola. Mais non, Michel appelle la catégorie Master 45/49. Incroyable, je suis 3ème. Je me dirige vers le podium. Paulo D. et Thierry I. me disent d’enlever mon casque que j’avais encore et je monte sur la troisième marche. C’est fabuleux. Markus me remet la plaque et la très bonne bière du Comté de Nice . Je n’en revenais pas après toutes ces aventures. Comme quoi faut rien lâcher !

Après le plateau repas, je me rends à l’infirmerie. Rien de grave à l’épaule. Par contre au niveau du genou, le médecin me dit que mon tendon était touché. Ça ne m’étonne pas. Quelques jours de repos et ça repartira.

Encore un petit moment de discute et on redescend vers la Prom avec 2 potes qui sont aussi garés là-bas. Charles, un des deux, nous dit qu’il a fini 4ème Master 45/49 à 42 secondes du 3ème et le troisième c’est moi. Finalement, c’est grâce au samedi que je suis resté sur le podium. En effet, samedi j’ai terminé 14 minutes avant lui alors que dimanche il m’a doublé avant Aspremont. Cette avance m’a permis de garder la 3ème place pour quelques secondes. Qui l’aurait cru alors qu’au départ je pensais faire le samedi en dedans car pour moi c’était le jour où il ne fallait pas tout perdre.

J’aurai tout connu dans cette 3ème TV. L’euphorie du samedi avec le sentiment que rien ne peut t’arriver, les bons moments des premiers km du dimanche puis le calvaire avec les problèmes et les chutes qui s’enchaînent et enfin, le bonheur avec ce podium inattendu.
Une épreuve sur 2 jours était une première pour moi. Globalement, c’était bien mais il faut prévoir une grosse logistique. L’idéal est d’avoir une assistance.

Idea Dimanche : 71 km, 8h de roulage, D+ : 2900, D- : 4200.


Dernière édition par pascal06 le Lun 5 Sep - 9:11, édité 10 fois
avatar
pascal06

Messages : 558
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 47
Localisation : Cannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  ricmo le Mer 10 Aoû - 13:05

On peut les retrouver en cache avec notre ami google ;)




Cyril74 a écrit:Petit CR pour la trans 50
Départ font de grilles j étais sur liste d attente 3 jours avant  !!!!
Le garmin qui ne  veut pas se mettre en route ... Mad  Bon pas grave je ferai au feeling....lol
Départ j essai de me faufiler prudemment et commence la longue montée une partie avec Alex  ,andrion ,brec d utelle passe sans soucis je me sent bien et confiant jusqu'à au 35 ème km et dans la longue  montée vers levens Gros coup de pompe mauvaise notion du temps je me suis pas assez ravitaille je monte quasi tous a pieds ,je me demande vraiment ce que je fous la !!!!! Arrivée a levens je suis un peu mieux je me ravitaille puis repart et la commence des mégas crampes.... affraid  au ravito d aspremont je descend du bike la tête qui tourne un peu puis ça va, je retrouve pascal ça rebooste un peu je me sens moins seul avec le moral dans les chaussettes !!!!!nous faisons la montée du chauve ensemble puis il me lâche dans la descente ,je fini au mental avec de nombreux arrêt du aux crampes
Heureux de voir l arrivée on m annonce le résultat ....trop content 39 ème !!!!!
ensuite une fois la lucidité revenu  je rentre par la route jusqu'à Antibes ou on me récupère tard ma fille avait sa compet de badminton et gagné tous ses matchs elle au moins a ramener une coupe ...lol
Une super expérience après la trans50 2015 ,celle ci était bcp plus dur, 200 au départ 104 a l arrivée
Maintenant objectif ultra trans 2017 Rolling Eyes

Celui de cyril Cool

ricmo

Messages : 118
Date d'inscription : 11/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  pascal06 le Mer 10 Aoû - 22:39

cheers
avatar
pascal06

Messages : 558
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 47
Localisation : Cannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  cyril#74 le Jeu 11 Aoû - 1:27

ricmo a écrit:On peut les retrouver en cache avec notre ami google ;)




Cyril74 a écrit:Petit CR pour la trans 50
Départ font de grilles j étais sur liste d attente 3 jours avant  !!!!
Le garmin qui ne  veut pas se mettre en route ... Mad  Bon pas grave je ferai au feeling....lol
Départ j essai de me faufiler prudemment et commence la longue montée une partie avec Alex  ,andrion ,brec d utelle passe sans soucis je me sent bien et confiant jusqu'à au 35 ème km et dans la longue  montée vers levens Gros coup de pompe mauvaise notion du temps je me suis pas assez ravitaille je monte quasi tous a pieds ,je me demande vraiment ce que je fous la !!!!! Arrivée a levens je suis un peu mieux je me ravitaille puis repart et la commence des mégas crampes.... affraid  au ravito d aspremont je descend du bike la tête qui tourne un peu puis ça va, je retrouve pascal ça rebooste un peu je me sens moins seul avec le moral dans les chaussettes !!!!!nous faisons la montée du chauve ensemble puis il me lâche dans la descente ,je fini au mental avec de nombreux arrêt du aux crampes
Heureux de voir l arrivée on m annonce le résultat ....trop content 39 ème !!!!!
ensuite une fois la lucidité revenu  je rentre par la route jusqu'à Antibes ou on me récupère tard ma fille avait sa compet de badminton et gagné tous ses matchs elle au moins a ramener une coupe ...lol
Une super expérience après la trans50 2015 ,celle ci était bcp plus dur, 200 au départ 104 a l arrivée
Maintenant objectif ultra trans 2017 Rolling Eyes

Celui de cyril Cool


Merci .... ;)

cyril#74

Messages : 118
Date d'inscription : 12/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  JCGAZ le Jeu 11 Aoû - 9:01

Il est fort ce Ricmo !! :king:
avatar
JCGAZ

Messages : 367
Date d'inscription : 11/07/2016
Localisation : VILLENEUVE-LOUBET

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  pascal06 le Jeu 11 Aoû - 10:52

C'est un Ricmo + Very Happy
avatar
pascal06

Messages : 558
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 47
Localisation : Cannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  ricmo le Jeu 11 Aoû - 13:48

Ou boost :o

ricmo

Messages : 118
Date d'inscription : 11/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TransV 2016

Message  newpaul le Dim 28 Aoû - 17:58

super les comptes rendus  

content d'avoir croisé certains Pascal, Patrice, Levens ...

c'est cool je suis en photo sur la page de l'ucc sur la Transvé (avec nice et la mer en arriere plan) http://www.ucc-sportevent.com/transvesubienne/  la 1ere photo,

SVP, j'aurai besoin de savoir si vous avez tout monté sur le vélo entre le départ et le Mt Tournairet  (ou meme le raviro 1 avant la descente d'Andrion) ??? vous avez jamais poussé ? sous le caire gros j'ai trouvé la montée tres velue !!! pas vous ?

est-ce que certains ont eut des echos sur le format proposé par Georges cette année ? eut vent de l'envie ou pas de reconduire le format (thierry, dit "Levens" ??) ?

j'ai bien aimé sur 2 jours finalement, réticent au début j'ai pu vraiment profiter de votre belle région, le terrain de jeu est terrible, les sols variés, le paysage terrible et les singles magiques   meme si j'ai fait pas mal de rando dans l'esterel, les maures ou le mercantour queen

j'ai trouvé le tour d'utelle à la madone très long en montée, les descentes magnifique mais aussi très longue j'ai vraiment gazéé a fond, j'ai adoré,
mais j'ai   été étonné que les ultra n'ai pas eut un peu plus de temps sur la barrière horaire de pont de Cros (la vache on avait fait un prologue la veille de 68km 2600D+ ... pas comme il y à quelques année une descente le samedi et basta)
avatar
newpaul

Messages : 116
Date d'inscription : 05/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum