Format des courses d'enduro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Format des courses d'enduro

Message  Matthieu1984 le Sam 18 Mar - 11:47

On en discutait un peu dans: http://vtt06.forumactif.org/t206p100-trophee-enduro-provence-2017

Et j'ai vu ces articles:
www.endurotribe.com/2017/03/coupe-de-france-la-saison-2017-est-lancee/
www.velovert.com/information/12325/enduro-series-%E2%80%93-notre-grand-entretien-avec-fred-glo

J'ai jamais fait de coupe de france, format reco samedi / course dimanche.
Par contre j'ai fait une course sur 2 j type "rallye" ou il y avait reco le matin + course l'aprem le premier jour. Bon c'était un format et des spéciales plus courtes que ce que l'on rencontre sur nos courses, mais c'était vraiment pas mal: j’étais bien dedans pour la course, les "lignes" étaient fraîches dans ma tete.

J'ai aussi adoré l'enduro du mercantour: gigantesque dans tous les sens du terme et sans reco (pour ma part)

Je cite Irish: "diversity is the spice of life"

Tout ça pour dire qu'il n'y a certainement pas "1" bon format, chez nous on a le "choix" au niveau des épreuves sur 1 ou 2 jours, mais on a moins ou pas le choix au niveau du "type" d’épreuve, rallye "court" avec reco vs "enduro" type 1001 30 km 1500m+, dommage, je suis sur que ça cartonnerait

Il y a t'il eu des essais par le passé dans le 06?
Qu'en pensez vous?

Comment vous expliquez que les enduros du 06 fassent pas forcément tous le plein? on a même vu une annulation pour faute de participants (enduro des mont 2016), alors que la discipline explose?
Quand on voit le trophée enduro de provence dans le 83 ou c'est plein des mois a l'avance?
confused
avatar
Matthieu1984
Admin

Messages : 1131
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 33
Localisation : Toudon

Voir le profil de l'utilisateur https://www.strava.com/athletes/2388600

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  Mitch2 le Sam 18 Mar - 14:35

Matthieu1984 a écrit:On en discutait un peu dans: http://vtt06.forumactif.org/t206p100-trophee-enduro-provence-2017

Comment vous expliquez que les enduros du 06 fassent pas forcément tous le plein? on a même vu une annulation pour faute de participants (enduro des mont 2016), alors que la discipline explose?
Quand on voit le trophée enduro de provence dans le 83 ou c'est plein des mois a l'avance?

confused

Très bonnes questions. De mon point de vue c'est un ensemble de facteurs:

Déjà le nombre. J'ai l'impression qu'il y  en a quand même beaucoup d'Enduro dans le 06. Cette année peut être un peu moins que l'an dernier ou il y avait deux championnats en parallèle.

Ensuite quand je regarde les Enduro du Var, ils sont nettement moins élitistes. Le Cochonduro par exemple qui oscille de mémoire autour des 800-900m de d+. J'ai tendance à penser qu'ils ratissent donc plus large et que pas mal de gars qui ne sont pas forcement affûtés comme des 'coupe-coupe' se lancent alors que dans le 06 le moindre Enduro est à 1200-1400 de d+ et parfois plus, et même parfois sur 2 jours. Le pire c'est que j'ai parfois l'impression que c'est un peu à celui qui fera le plus complexe.

Il faut aussi dire qu'il y a des avions de chasse dans le coin qui ont un niveau mondial et qui tirent le niveau vers le haut. Pour faire venir ces mecs sur des Enduros il faut qu'il y ai une difficulté certaine, et comme tout le monde est sur le même parcours, ben le vttiste Lambda se tape les même sentiers que des mecs qui volent.

Enfin, le 06 a été un des coins ou l'Enduro a explosé en premier. Il préfigure peut être le tassement à venir des autres coins.
avatar
Mitch2

Messages : 586
Date d'inscription : 06/07/2016
Localisation : Roquefort-Les-Pins

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  popeur le Sam 18 Mar - 22:29

Mitch2 a écrit:
Matthieu1984 a écrit:On en discutait un peu dans: http://vtt06.forumactif.org/t206p100-trophee-enduro-provence-2017

Comment vous expliquez que les enduros du 06 fassent pas forcément tous le plein? on a même vu une annulation pour faute de participants (enduro des mont 2016), alors que la discipline explose?
Quand on voit le trophée enduro de provence dans le 83 ou c'est plein des mois a l'avance?

confused

Très bonnes questions. De mon point de vue c'est un ensemble de facteurs:

Déjà le nombre. J'ai l'impression qu'il y  en a quand même beaucoup d'Enduro dans le 06. Cette année peut être un peu moins que l'an dernier ou il y avait deux championnats en parallèle.

Ensuite quand je regarde les Enduro du Var, ils sont nettement moins élitistes. Le Cochonduro par exemple qui oscille de mémoire autour des 800-900m de d+. J'ai tendance à penser qu'ils ratissent donc plus large et que pas mal de gars qui ne sont pas forcement affûtés comme des 'coupe-coupe' se lancent alors que dans le 06 le moindre Enduro est à 1200-1400 de d+ et parfois plus, et même parfois sur 2 jours. Le pire c'est que j'ai parfois l'impression que c'est un peu à celui qui fera le plus complexe.

Il faut aussi dire qu'il y a des avions de chasse dans le coin qui ont un niveau mondial et qui tirent le niveau vers le haut. Pour faire venir ces mecs sur des Enduros il faut qu'il y ai une difficulté certaine, et comme tout le monde est sur le même parcours, ben le vttiste Lambda se tape les même sentiers que des mecs qui volent.

Enfin, le 06 a été un des coins ou l'Enduro a explosé en premier. Il préfigure peut être le tassement à venir des autres coins.

Cochonduro, que je découvrais cette année, est loin d'être une course facile.
Le dénivelé total dépasse les 1200 mètres et ses 5 spéciales sont parmi les plus techniques qu'il m'ai été donné de voir depuis que je roule en enduro VTT (2005). Surtout mouillées
Le succès du Trophée de Provence (TDP) est, AMHA, certainement dû à plusieurs facteurs:
Le potentiel de "clients" est certainement plus important que dans le 06. Il y'a beaucoup de monde qui roule enduro dans le 13
L'effet nouveauté? Je me souviens qu'au début du championnat 1001, il n'était pas rare de dépasser 250 coureurs
Beaucoup de jeunes pilotes sont présents dans le TDP (j'estime au moins à un quart du plateau les moins de 19 ans). Il est bien connu que le 06 est le mouroir de la France
Les premières courses du trophée de Provence avait/ont ? aussi un certain nombre d'avions de chasse (dont quelques étrangers du 06 )
Beaucoup de gros clubs du 13 inscrivent des grappes de pilotes. Certains maillots identiques sont visibles sur plus de 30 inscrits



popeur

Messages : 44
Date d'inscription : 27/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  Bourriquet le Dim 19 Mar - 0:02

Mitch2 a écrit:Enfin, le 06 a été un des coins ou l'Enduro a explosé en premier. Il préfigure peut être le tassement à venir des autres coins.

Ayant vécu avec Banana cette fameuse explosion dès 2005, on a eu le temps de suivre son évolution, jusqu'à ce qu'on s'en lasse depuis peu.
Les points évoqués par Mitch sont exacts de mon point de vue. Et comme dans toute discipline naissante à succès, celle-ci passe une série de cycles ( Very Happy ) incontournables :
- l’attrait de la nouveauté, le nombre croissant d'organisateurs et d'événements, avec à chaque fois le petit plus qui entraine une débauche d'effort de la part des clubs pour "faire partie de l'histoire", et "faire mieux que l'autre". Chez les pilotes, il y a absolument de tout, avec des petits juniors (Flo & co) qui viennent à peine de perdre leurs dents de lait , au milieu des anciens (Bruni & co) qui montrent à tous qui c'est Raoul, et même quelques Rockriders avec sacoches de selle et cornes de vache.
- Puis le truc devient de plus en plus sérieux. Un circuit prend place (mille et...), les enjeux grimpent doucement, mais ça reste encore très ouvert, bon enfant, c'est l'âge d'or !
- Enfin les courses se multiplient, les organisateurs commencent à se tirer dans les pattes, les prix grimpent, le niveau encore plus, les parcours se durcissent (déniv' et technique), les pros apparaissent.
- Puis les exigences deviennent plus lourdes à supporter pour les organisateurs qui peinent à rentrer dans leurs frais. L'offre est telle que la demande se dilue, tandis que l'attrait initial de la nouveauté s'estompe progressivement. Les grands organisateurs de la première heure finissent par jeter l'éponge : Théoule, l'Abadie, Sospel, etc. Quant aux bikers moyennement ou peu entrainés, qui ne font aucune reco par ailleurs, cela devient de moins en moins plaisant. Bref, le soufflé retombe, et on entre dans une ère sportive standard, sans le grain de folie et la passion des défricheurs, grâce à qui on a passé des instants de vélo de montagne inoubliables !

Banana, rallye de l'Abadie 2009

Bourriquet

Messages : 84
Date d'inscription : 12/07/2016
Localisation : Sophia Antipolis

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sophiaoutdoor.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  le druide le Dim 19 Mar - 13:47

Tout est dit par Bourriquet Razz

Mes penses:

Les courses d'Enduro vont devenir plus en plus technique, physique ... bref plus dur.
D'année en année les "ni bien ni mal" (la majorité des participants) trouvent moins plaisir au courses si la difficulté augmente.

Quand même le VTT Enduro est un sport excellent, mais les courses pas encore pour tout le monde Sad
avatar
le druide

Messages : 137
Date d'inscription : 17/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  Mitch2 le Dim 19 Mar - 18:14

popeur a écrit:
Cochonduro, que je découvrais cette année, est loin d'être une course facile.
Le dénivelé total dépasse les 1200 mètres et ses 5 spéciales sont parmi les plus techniques qu'il m'ai été donné de voir depuis que je roule en enduro VTT (2005). Surtout mouillées  

Alors le Cochonduro a bien changé. Je me souviens d'un temps pas si lointain ou un des organisateurs venait faire la promo de sa course sur 1001 sentiers, et le gars se faisait chambrer car sa course ne faisait que 800m de d+.

Le fait que cela ait changé en durcissant la course, (et visiblement, d'après ce que tu décris, de façon très significative) confirme le cycle qu'a très bien décrit Bourriquet. On verra l'affluence dans 2-3 ans. Perso, je mettrais bien une petite pièce sur le déclin (comme dans le 06)
avatar
Mitch2

Messages : 586
Date d'inscription : 06/07/2016
Localisation : Roquefort-Les-Pins

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  Matthieu1984 le Dim 19 Mar - 19:28

Intéressants vos retour, comme le commentaire d'1'alex balaud sur l'article dendurotribe, il justifie le format des Enduro séries pour "coller" à celui des EWS.

Sinon pour voir plus large, en partaléle sur la même période, les xmb et autres trasvé ça a donné quoi en terme d'affluence ? Offre en termes d'epreuves?


Dernière édition par Matthieu1984 le Dim 19 Mar - 21:16, édité 1 fois
avatar
Matthieu1984
Admin

Messages : 1131
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 33
Localisation : Toudon

Voir le profil de l'utilisateur https://www.strava.com/athletes/2388600

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  Mitch2 le Dim 19 Mar - 20:31

Matthieu1984 a écrit:Intéressants vos retour, comme le commentaire d'1'alex balais sur l'article dendurotribe, il justifie le format des Enduro séries pour "coller" à celui des EWS.

Chacun se fera son idée. Perso, j'admets ne pas comprendre. Va t-on faire un tournoi de Foot local pour 'coller' à une coupe du monde ? ou un tournoi de Tennis de club pour coller à un grand Slam?

Matthieu1984 a écrit:
Sinon pour voir plus large, en partaléle sur la même période, les xmb et autres trasvé ça a donné quoi en terme d'affluence ? Offre en termes d'epreuves?

Apparemment ça se dépeuple aussi. Une 100ène de participants au XMB avec parfois des pics comme à Aspremont à près de 150. Je constate aussi que Aspremont c'était 150 participants pour 1100m de d+ et 23km. Levens c'était un peu plus de 70 inscrits Vendredi soir pour 1800m de d+ et 38km. Pas sur que l'érosion soit dû au temps uniquement ...
avatar
Mitch2

Messages : 586
Date d'inscription : 06/07/2016
Localisation : Roquefort-Les-Pins

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  Matthieu1984 le Dim 19 Mar - 21:01

Les Enduros Séries c'est la coupe de France, ça doit être le top, et l'antichambre du mega top, les EWS.
Ça me paraît pas deconnant que ce soit le même format
avatar
Matthieu1984
Admin

Messages : 1131
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 33
Localisation : Toudon

Voir le profil de l'utilisateur https://www.strava.com/athletes/2388600

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  Mitch2 le Dim 19 Mar - 21:10

Matthieu1984 a écrit:Les Enduros Séries c'est la coupe de France, ça doit être le top, et l'antichambre du mega top, les EWS.
Ça me paraît pas deconnant que ce soit le même format

Sans doute.

Ce qui est sans doute plus 'questionable' c'est que les Enduro départementaux collent aux Enduro Series.
avatar
Mitch2

Messages : 586
Date d'inscription : 06/07/2016
Localisation : Roquefort-Les-Pins

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  le druide le Dim 19 Mar - 21:35

peut-être interessant à lire
Il parle de l'Enduro Series Levens 2017.


J’ai testé a peu près tous les formats de l’enduro. Pour préserver l’équité et pouvoir  »ouvrir » en (relative…)sécurité il faut en effet un tour reco et un tour chrono. La formule de l’année dernière était pas mal, avec reco le samedi et chronos le dimanche. Le problème vient du fait qu’il fallait ( et qu’il faut encore) respecter les temps de liaison, qui sont supers larges, et du coup la journée ( les 2 demi journées désormais) est longue et chiante. En plus on peut pas rouler avec qui on veut, entre potes car il faut respecter l’ordre des numéros.
La formule idéale est de mon point de vue celle qu’utilisait la riderz cup, à savoir un tour à la cool entre potes le samedi, avec (là c’est le top ) une spéciale chrono le samedi en fin d’aprem (comme on a fait à Raon l’année dernière) et un rallye normal le dimanche.
L’impression qui domine pour moi à Levens c’est 2 longues journées pour seulement 23′ de chronos, et beaucoup beaucoup beaucoup trop de temps morts où on attend…sans parler des 2h d’attente sur la place de Levens en attendant la mini spéciale urbaine même si l’ambiance entre riders est toujours aussi sympa
Après faut voir si une reco un peu moins  »officielle », avec des temps libres, est possible vue le règlement FFC…
Yannick Sénéchal, catégorie  »vieux qui lachent rien »


avatar
le druide

Messages : 137
Date d'inscription : 17/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  ronan le Dim 19 Mar - 23:20

le druide a écrit:peut-être interessant à lire
Il parle de l'Enduro Series Levens 2017.

J’ai testé a peu près tous les formats de l’enduro. Pour préserver l’équité et pouvoir  »ouvrir » en (relative…)sécurité il faut en effet un tour reco et un tour chrono. La formule de l’année dernière était pas mal, avec reco le samedi et chronos le dimanche. Le problème vient du fait qu’il fallait ( et qu’il faut encore) respecter les temps de liaison, qui sont supers larges, et du coup la journée ( les 2 demi journées désormais) est longue et chiante. En plus on peut pas rouler avec qui on veut, entre potes car il faut respecter l’ordre des numéros.
La formule idéale est de mon point de vue celle qu’utilisait la riderz cup, à savoir un tour à la cool entre potes le samedi, avec (là c’est le top ) une spéciale chrono le samedi en fin d’aprem (comme on a fait à Raon l’année dernière) et un rallye normal le dimanche.
L’impression qui domine pour moi à Levens c’est 2 longues journées pour seulement 23′ de chronos, et beaucoup beaucoup beaucoup trop de temps morts où on attend…sans parler des 2h d’attente sur la place de Levens en attendant la mini spéciale urbaine même si l’ambiance entre riders est toujours aussi sympa
Après faut voir si une reco un peu moins  »officielle », avec des temps libres, est possible vue le règlement FFC…
Yannick Sénéchal, catégorie  »vieux qui lachent rien »
C'est à peu près ce que je pense des coupes de France avec reconnaissances obligatoires.

J'ai participé à l'ES des Orres en 2015 et j'ai passé mon weekend à prendre des cramés aux départs des spéciales, le tout sans rouler avec mes potes avec ma plaque de pinpin.



J'aime bien le format avec reconnaissance libre le samedi voir pas de reconnaissance et 2 jours de course. Rien à foutre de l'équité : tant mieux pour les locaux, ça m'est déjà arrivé de rouler régulièrement sur un spot de course, surtout parce que c'est un bon spot.

Et pour ceux qui veulent faire plusieurs fois le même parcours dans la même journée, il y a le XCO
avatar
ronan

Messages : 192
Date d'inscription : 07/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Format des courses d'enduro

Message  hpman83 le Lun 20 Mar - 15:15

Ce que j'apprecie dans les traces du 83:
Des speciales techniques et tres travaillés et du coup un ratio temps de montée / temps de descente nettement plus intéressant que ce que j'ai pu faire a Sospel y a 2 ans ou Entrevaux l'an dernier (heureusement, y avait une navette a Entrevaux qui permettait d'amortir un peu ca). En gros a Entrevaux sur 1800m de D-, j'ai roulé moins de temps en spéciale que pour la course des Arcs sur Argens.

Apres ce qui me fait lacher les courses, c'est le risque du pilotage a vue dans du technique et aussi le prix des epreuves qui est monté en fleche. Du coup, pourquoi payer cher quand on peux rouler en se faisant autant plaisir hors course (genre quand il fait beau et pas dans la boue au hasard).


hpman83

Messages : 84
Date d'inscription : 18/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum